5 erreurs à ne pas commettre sur les réseaux sociaux !

(traduction et adaptation d’un article de Nellie Akalp dans Mashable ) par Christine Leroy, Community Manager chez Netpub.

Difficile par les temps qui courent de passer à côté des réseaux sociaux, entre les 900 millions d’utilisateurs de Facebook, les 200 millions d’accros à Twitter, sans même parler de la nouvelle coqueluche, Pinterest !

Pour les patrons de petites entreprises, l’engagement sur les réseaux sociaux est aujourd’hui ressenti comme une évidence ou une obligation. Mais dans l’urgence, certains d’entre eux commettent des erreurs regrettables, dont voici les 5 principales.

 

promo1- Les réseaux sociaux ne sont pas le bon endroit pour vendre

Pour une petite entreprise, la question des budgets et des ressources est souvent cruciale, d’où la tentation de « rentabiliser » le moindre investissement. Malheureusement, les réseaux sociaux demandent une approche plus subtile et le discours trop commercial y est mal accepté.

On peut même dire que si votre stratégie sur les réseaux sociaux ne vise que l’augmentation de votre chiffre d’affaires, vous faites erreur. Les réseaux sociaux sont un levier marketing, et à terme ils peuvent faire progresser vos ventes, mais ce n’est pas leur principale raison d’être.

On peut même poser comme règle qu’il ne faut pas y dépasser 5 à 10 % de discours commercial ou promotionnel.

Les réseaux sociaux sont faits pour développer des relations et augmenter l’indice de confiance dans votre entreprise. Ce qui veut dire répondre à des questions, donner des informations intéressantes, et se positionner comme expert dans un domaine. Une approche sans doute plus lente, plus nuancée, maispeut être aussi plus productive à terme que vous ne l’imaginez.

Et c’est bien la raison pour laquelle les réseaux sociaux ne peuvent pas remplacer l’ensemble de votre stratégie marketing.

 

bla bla2- Les réseaux sociaux ne sont pas le terrain de l’auto-promotion

De même qu’il n’y a rien de plus pénible que d’être coincé à côté de quelqu’un qui ne parle que de lui même pendant un dîner, les entreprises sur les réseaux sociaux doivent se mettre dans la peau d’un convive agréable ! C’est à dire aimable, s’intéressant aux autres et n’essayant pas de dominer la conversation.

En clair : encouragez les commentaires sur votre blog, répondez à chaque personne qui poste sur votre mur Facebook, partagez du contenu intéressant même s’il vient de vos concurrents, posez des questions. Et n’oubliez pas qu’il est au moins aussi important d’écouter que de parler !

 

shiva3- N’essayez pas d’être présent partout

N’oubliez pas deux points fondamentaux quand  il s’agit de réseaux sociaux et de petites entreprises :

- Il y aura toujours un nouveau réseau sur lequel « il faut » être

- Les petites entreprises (en général) ont des ressources temps et budget limitées.

Mais, heureusement, être présent sur les réseaux sociaux n’implique pas d’être présent partout ! Il vaut mieux, au contraire, choisir un ou deux réseaux, les plus pertinents compte tenu de votre public et de votre cible, et vous concentrer sur ces réseaux.

Avoir une page à l’abandon sur quelque réseau social que ce soit donnera toujours une image négative de votre entreprise. Si vous n’avez ni temps ni ressource à leur consacrer, mieux vaut ne pas vous engager sur les réseaux sociaux.

 

ipad4- N’essayez pas de concurrencer les grandes marques !

Vous n’avez pas le budget de Coca Cola, vous n’avez pas la couverture média de Bref et vous n’êtes pas Starbucks. N’essayez pas de rivaliser avec leurs campagnes ou leurs concours !

Même si organiser des loteries et des concours est souvent considéré comme un moyen facile de gagner des fans et des like, c’est aussi un moyen coûteux, et c’est surtout un moyen qui ne favorise pas l’engagement de votre public. Offrir des iPad va attirer un public qui n’est pas intéressé par VOTRE offre et qui ne va pas relayer vos messages ni interagir avec vous.

Si vous proposez un lot en rapport avec votre entreprise, un de vos produits ou services, par exemple, cela  semblera moins « sexy » et moins viral de prime abord, mais vous êtes certains de toucher un public intéressé par votre offre et de rester dans des limites de budget maîtrisées.

dollar5- Les réseaux sociaux ne sont pas gratuits

Même si l’inscription sur Facebook ou sur Twitter est gratuite, et que vous pouvez créer gratuitement un blog avec Blogger, le bon vieux dicton « Le temps c’est de l’argent » est particulièrement d’actualité sur les réseaux sociaux ! En effet, ce qui prime c’est la fraîcheur du contenu et le maintien de l’interaction.

Animer une page Facebook, tweeter ou écrire sur un blog prend du temps et ce temps doit être chiffré. Que vous déléguiez ce travail à un employé ou que vous le fassiez vous même, évaluer le temps et le coût de vos actions vous aidera à calculer l’investissement que cela représente.

Et même si la question du retour sur investissement des réseaux sociaux est encore largement débattue, vous ne pouvez pas commencer à y réfléchir sans avoir les chiffres de base !

 

Vous reconnaissez-vous dans cette description des erreurs de base sur les réseaux sociaux ? Avez-vous su les éviter ?  laissez nous un commentaire pour nous faire part de votre expérience !


Both comments and pings are currently closed.

2 Responses to “5 erreurs à ne pas commettre sur les réseaux sociaux !”

  1. Sans concurrencer les grandes marques on peut quand même proposer quelques gains attractifs pour relancer son business.