8 choses à ne surtout pas partager sur Facebook !

Cet article est une traduction et adaptation de l’article de Scott Ayres dans le blog de Post Planner. Même si les conseils donnés semblent relever du simple bon sens, Facebook est malheureusement plein de personnes qui partagent à tout va n’importe quoi…

Alors, qu’il s’agisse de votre profil personnel ou de votre page entreprise, voici 8 choses à ne jamais partager, ni sur Facebook ni sur aucun réseau social !

A ne jamais partager sur un profil perso

cambrioleurVotre adresse

A moins que votre profil ne soit complètement bloqué, et accessible uniquement à votre chat et à vous même, votre adresse personnelle ne doit pas figurer sur votre profil.

Même si cet avis vous semble vraiment évident, méfiez vous des systèmes de géo-localisation et des check-in intempestifs ! Même si ça vous semble amusant de rebaptiser votre maison « la casa » ou « la taverne » et d’y faire un check-in, si votre profil est public, il sera plus facile à quelqu’un de mal intentionné de trouver où vous habitez.

Un article de Mashable relate ainsi que Facebook est devenu un terrain de chasse où les malfaiteurs cherchent leurs proies. Inutile de leur faciliter les choses !

 

Vos dates de vacances

En liaison directe avec le conseil précédent, évitez de mentionner que vous partez pour un week end de rêve, ou à l’autre bout du monde ! La satisfaction de faire verdir de jalousie vos amis ne justifie pas de donner autant d’informations utiles à des cambrioleurs potentiels.

Vous aurez le plaisir de poster vos photos de vacances en rentrant dans une maison intacte, et c’est bien aussi !

 

Des informations sur vos enfants

Nos enfants sont les merveilles des merveilles, c’est acquis. Et nos amis un peu lointains sont certainement ravis de voir ce qu’ils deviennent et comme ils ont grandi.

Mais l’époque est malheureusement moins simple, et ce n’est pas la peine de les donner en pâture à des individus aux intentions moins pures. Sans passer pour un angoissé obsessionnel, il semble raisonnable de ne pas mentionner les prénoms de vos enfants en dehors du cercle de vos amis. Et de ne jamais mentionner  quelle école ils fréquentent.

Et par pitié, ne postez pas de photos de vos enfants dans leur bain, ou les fesses à l’air – si mignonne soit la photo.

 

hoaxRepublier des informations sans les vérifier

Vous avez forcément vu fleurir un certain nombre de posts concernant les modifications de Facebook et vous sommant d’effectuer des changements dans vos paramètres de confidentialité et – surtout – de continuer à propager la bonne nouvelle en diffusant (aka spammant) sur  le mur de tous vos amis !

Par exemple un des plus récents : « En réponse aux nouvelles lignes directrices Facebook et selon les articles L.111, 112 et 113 du code la propriété intellectuelle, je déclare que mes droits d’auteur sont attachés à l’ensemble de mes données personnelles, dessins, peintures, photos et vidéos etc… publiées sur mon profil mais aussi sur la page professionnelle qui y est rattachée. Pour une utilisation commerciale de ce qui précède
mon consentement écrit est nécessaire en tout temps, etc, etc … »

Ce message est non seulement inutile, mais également faux, c’est un hoax qui n’a ni fondement, ni valeur légale. Son seul effet est de vous rendre (un peu) ridicule !

D’une manière générale, réfléchissez avant de partager un statut de ce type, et vérifiez  les informations contenues grâce à des  sites type hoaxbuster ou secuser.  Simplement copier-coller et faire une recherche sur Google permet de vérifier très rapidement la véracité d’un message.

 

Vous plaindre de votre patron/boulot

Votre boulot est peut être ingrat ou votre patron un crétin avéré. Facebook fait à ce point partie de nos vies que nous avons pris l’habitude d’y partager nos états d’âme. Mais n’oubliez pas que votre patron – et vos collègues – sont certainement sur Facebook aussi, peut être même font-ils partie de vos nombreux amis ! Même si vos critiques à leur égard sont fondées, gardez les pour le cercle étroit de vos (vrais) amis et ne les publiez pas sur Facebook !

Ainsi, Libération rapporte que les prudhommes ont validé le licenciement de trois salariés ayant critiqué leur hiérarchie sur Facebook.

 

A ne jamais publier sur une page Entreprise

Des avis religieux ou politiques

Vous pouvez être farouchement néo-libéral, communiste, chrétien ou bouddhiste…

C’est votre droit le plus strict, mais, à moins que vous ne soyez le pape ou François Hollande,  ça ne concerne en aucun cas votre page entreprise/fan !

Prendre parti pour un courant religieux ou politique sera au mieux apprécié par une partie de votre public, et vous en aliénera certainement une autre partie.

 

aime ma pageDemander qu’on aime votre page

La plupart des personnes qui voient votre page en sont déjà fans. Quel intérêt de leur demander de devenir fan ? Et s’ils ne le sont pas déjà, si le contenu de votre page n’est pas suffisamment intéressant pour leur donner envie de le devenir, ce n’est pas en leur demandant qu’ils le feront !

L’important aujourd’hui pour une page de marque c’est moins le nombre de fans qu’elle affiche que l‘engagement qu’elle a su créer avec ses fans. Et cet engagement passe par la publication de statuts créant l’intérêt et donnant envie de les partager et non par des demandes type « aimez moi ! »

C’est aussi à mon sens une mauvaise idée de demander à vos fans de partager votre page avec leurs amis. Non seulement, ils ne le feront sans doute pas, mais en plus ce type de post va faire baisser votre visibilité sur Facebook (edgerank) du fait du peu d’engagement qu’il va susciter.

 

Des photos non professionnelles de votre équipe

Votre entreprise est conviviale, et on s’y sent bien. Ok ! Mais cette photo de votre collègue en train de boire un café a t’elle vraiment sa place sur votre page ?

Autant une photo de votre équipe en train de fêter un nouveau contrat ou un départ en retraite a du sens, autant les instantanés de la vie au bureau  manquent un peu d’intérêt – sauf si votre collègue ressemble à George Clooney.

De plus, des images trop décontractées peuvent donner une mauvais  image de votre entreprise :  » ils n’ont pas le temps de répondre à mon problème de SAV, mais ils ont le temps de se prendre en photos pendant la pause café ! »

 

Et n’oubliez pas : si vous vous vous posez des questions sur Facebook, votre page entreprise et les réseaux sociaux en général, Netpub peut vous aider !