Pourquoi un blog d’entreprise ?

Si l’on a pu entendre il y a quelques années que le blog était mort, on constate aujourd’hui que bien au contraire, le blog n’a jamais été aussi important dans une stratégie de communication et de visibilité pour une entreprise.

Plusieurs raisons à cela ! Et tout d’abord, le goût de Google pour le contenu frais et de qualité… ce qui est tout simplement la définition d’un vrai contenu de blog.

Je reprends une partie d’une très longue infographie publiée par Consonaute pour en dégager les aspects positifs directement liés au blogging d’entreprise.

Ces aspects se partagent principalement entre avantage en terme de visibilité, et avantage en terme d’image.

 

pourquoi un blog d'entreprise

Le blog d’entreprise : un avantage en terme de visibilité

– Les petites entreprises qui ont un blog génèrent 126 % plus de contacts

– Les entreprises qui ont un blog bénéficient de 97% de liens supplémentaires

– 4 fois plus de pages indexées pour les entreprises qui ont un blog

 

Le blog d’entreprise : un avantage en terme d’image et de rayonnement

– 90 % des consommateurs trouvent que le contenu qui leur est destiné est utile

– 60% des consommateurs trouvent un aspect positif à la démarche de l’entreprise qui blogue

– 82 % des consommateurs aiment lire du contenu pertinent publié par des marques

– 70% des consommateurs en apprennent plus sur une entreprise grâce à des articles que par la pub.

– Un contenu de qualité fait partie des trois principales raisons pour lesquelles on suit une entreprise sur les medias sociaux

– 81% des consommateurs américains font confiance au contenu publié par des blogs

– 61 % des consommateurs ont déjà effectué un achat après avoir lu un article de blog

– 37% des marketeurs considèrent un article  blog comme le meilleur contenu en terme de marketing

 

Alors qu’attendez-vous ?

Nous pouvons vous accompagner pour mettre en place votre blog d’entreprise  ! N’hésitez plus et contactez nous :

par mail : contact@netpub.fr

par téléphone : 04 42 59 22 14

par le biais de notre formulaire de contact

 

Comment perdre vos fans sur Facebook

bla blaUne fois n’est pas coutume, le lien vers un article (en anglais) de Post Planner et juste les grandes lignes de l’article traduites… Avec l’humour très américain des articles de Post Planner ! Un article à prendre très au sérieux malgré les apparences, car s’il est difficile (ou coûteux) de conquérir de nouveaux fans, il est bien plus facile de les perdre. Alors, voici 5 manières efficaces de vous débarrasser de vos fans !

Ne publiez que du contenu ennuyeux

Il faut non seulement publier du contenu qui n’intéresse personne (votre équipe à la pause café, ou une photo de vous devant votre ordi, de dos de préférence…), mais aussi soigneusement éviter d’inclure le moindre « call to action ». Surtout ne demandez jamais à vos fans de s’engager, de vous répondre ou de liker vos posts !

L’astuce en plus : et surtout, prenez bien soin de publier le même type de contenu sans intérêt chaque jour sans exception !

 

Ne publiez que quand ça vous chante

Après tout, c’est VOTRE page, vous pouvez publier ce que vous voulez quand vous voulez ! Alors entre 10 mises à jour par heure, ou plus rien pendant 15 jours, n’hésitez pas, ne publiez que quand vous en avez envie…

N’oubliez pas que si vos fans ont choisi d’aimer votre page, c’est sans doute parce que ce que vous aviez à dire ne les intéresse pas. Alors pourquoi vous en soucier ?

L’astuce en plus : surtout pensez à vous plaindre de tout, des ventes qui ne décollent pas, des ces crétins de fans qui ne likent pas vos posts et de Facebook et de son stupide edgerank…

 

jaime-jaimepasSurtout ne tenez jamais vos promesses !

Annoncez un événement, une nouvelle vidéo, un jeu… et puis surtout n’en faîtes rien. Vous le savez, de toute façon, les promesses n’engagent que ceux qui les ont crues.

L’astuce en plus : comme le serpent de mer, il est toujours utile de ressortir de temps en temps une promesse non tenue en l’annonçant pour bientôt !

 

Soyez désagréable avec vos fans

Vos fans sont nuls : n’hésitez pas à le leur faire savoir ! Vous pouvez même les traiter de tous les noms ou les insulter…

N’hésitez pas à user de la même technique vis à vis de vos concurrents, faîtes courir les pires bruits sur eux, ou dîtes tout le mal que vous pensez d’eux.

L’astuce en plus : n’hésitez pas à prendre une de vos fans personnellement  à partie, c’est un moyen efficace et rapide !

 

dollarNe publiez que du contenu commercial et ne parlez que de vous

Vous imaginez parfaitement que vos fans ne rêvent que de lire vos posts d’auto promotion et d’auto satisfaction. Qui se soucie d’interaction ou d’engagement ?  Alors allez-y, postez uniquement des liens vers votre catalogue de vente, et le tour sera joué !

L’astuce en plus : surtout ne proposez jamais de promo exclusive à vos fans, ils ne sauraient pas l’apprécier !

 

Vous avez suivi tous nos conseils ? Bravo, vous voilà maintenant débarrassé de tous vos fans et libre de rester seul avec vous même !

Besoin d’autres conseils ? Netpub vous aide dans toutes les étapes de votre engagement sur les réseaux sociaux, contactez nous.

Quels facteurs influencent la décision d’achat ?

Une infographie (en anglais) publiée par le blog de Ecommerce publie des chiffres intéressants sur les facteurs déclenchant la décision d’achat. Même si, comme souvent, ces chiffres sont basés sur des statistiques US, on peut largement les extrapoler à la situation en France.

facteurs d'influence sur les decisons d'achat

Les 10 facteurs les plus importants pour la décision d’achat en ligne

1- la qualité du produit (56 %)

2- la livraison gratuite (49 %)

3- le retour facile (35 %)

4- les avis consommateurs (33 %)

5- l’image (26 %)

6- la facilité de navigation sur le site (26 %)

7- le processus de commande (25 %)

8- le nombre d’options (24 %)

9- la taille « bonus » (12 %)

10- la nouveauté du produit (10 %)

On voit que quand il achète en ligne le consommateur est avant tout sensible à la qualité : qualité du produit, mais aussi qualité du service et qualité de l’expérience utilisateur lors du processus de commande. Le prix intervient surtout pour les frais de livraison, dont la gratuité est un fort élément incitatif.

 

Les facteurs incitatifs pour l’achat en magasin

decision d achat en magasin

Quand il achète en magasin, le consommateur a visiblement d’autres exigences, qui concernent d’abord le prix, et ensuite les aspects pratiques.

1- les prix (80 %)

2- la possibilité de commander en ligne (62 %)

3- la rapidité de livraison ( 54 %)

4 – des remises ou rabais (45 %)

5- des bonus fidélité (38 %)

6- des avis consommateurs en ligne (38 %)

7- des démos et des « comment faire » (36 %)

8- le « drive » (33 %)

9- le bouche à oreille (32 %)

10 – les avis sur les réseaux sociaux (18 %)

 

Comment le web et les réseaux sociaux influent sur les décisions d’achat ?

web et decision d'achat

 

Quand ils doivent acheter un produit coûteux, 62 % des consommateurs commencent par aller voir l’article en magasin avant de le commander en ligne (phénomène de showrooming).

90 % des consommateurs regardent des vidéos de démonstration quand ils veulent acheter un produit technique.

76 % des utilisateurs de smartphone les utilisent pendant l’achat, et dans 50 % des cas c’est pour vérifier les pris, les avis consommateurs ou des informations sur les produits.

84 % des consommateurs sont directement influencés par des posts de leurs amis.

 

A la lecture de cette infographie, il apparaît urgent de prendre en compte les nouvelles habitudes des consommateurs et de ne pas négliger :

– l‘ergomomie incitative de son site

– la lisibilité de son site sur tous les supports et en particulier les smartphone

– la relation client que ce soit en magasin, en ligne ou au travers des réseaux sociaux.

 

Sur tous ces points, n’hésitez pas à consulter les experts webmarketing de Netpub

tel : 04 42 59 22 14

contact@netpub.fr

reseaux sociaux et achats

Le trafic mobile explose : votre site est-il adapté ?

web-site-mobileChez Netpub, nous analysons les statistiques de tous nos clients depuis de nombreuses années. Nous assistons actuellement à une véritable mutation des appareils utilisés pour consulter les sites web.
Sur de nombreux sites BtoC observés, le trafic issu du mobile a doublé en 1 an, il représente actuellement entre 20 et 25 % des accès aux sites web. Au rythme actuel, ce sera sans doute 40% l’an prochain et certainement majoritaire par la suite.

Mais les sites sont-ils adaptés à ce type de consultation ?

Malheureusement, force est de constater que généralement ce n’est pas le cas ! Passons sur les sites développés en flash qui ne sont pas visibles sur les appareils mobiles (Androïd comme iPhone). Mais sans aller jusque là, un site dont l’affichage n’est pas adapté et qui oblige à zoomer « à l’aveuglette » va très rapidement être délaissé au profit de sites qui s’affichent immédiatement de façon lisible sur tous les appareils.

On sait que dans les années qui viennent la majorité du trafic  d’un site proviendra des appareils mobiles.

Pouvez-vous vous permettre de vous priver de plus de la moitié de vos visiteurs ?

Il est urgent d’agir et de réfléchir à le refonte de son site dans l’objectif d’être visible partout sur tous les appareils connectés : smartphone, tablettes, etc…

N’hésitez pas à consulter Netpub pour une analyse de votre site et de son trafic.

Netpub : 04 42 59 22 14

contact@netpub.fr

Les relations parents – enfants sur Facebook

La sortie d’une infographie sur les relations entre parents et enfants sur Facebook  nous donne l’occasion de faire le point sur ces relations d’un nouveau type qui s’installent au coeur des familles. Avec deux chiffres à mettre en parallèle : 92 % des parents qui sont sur Facebook sont amis avec leurs enfants mais 30 % des enfants aimeraient retirer leurs parents de leur liste d’amis si ils pouvaient !

 

infographie parents enfants-1Le nombre de parents sur Facebook augmente

Aux Etats Unis, le nombre de mères sur Facebook est passé de 50 % en 2010 à 72 % en 2012 !

Et 92 % des parents présents sur ce réseau sont mais avec leurs enfants. Si facebook a longtemps été le domaine des étudiants, ce temps est clairement révolu !

 

 

Surveiller leurs enfants : la première motivation des parents !

Un parent sur deux reconnait que le fait de pouvoir garder un oeil sur leurs enfants a fait partie de leurs motivations pour s’inscrire sur Facebook.

infographie parents enfants-2Et les chiffres suivants confirment ce désir de surveillance :

– 43 % des parents consultent le profil de leurs enfants chaque jour

– 31 % le consultent 4 à 5 fois par semaine

– 14 % le consultent épisodiquement

– 11 % le consultent une fois par mois

– seuls 1% des parents ne consultent jamais les profils de leurs enfants !

 

infographie parents enfants-4Facebook, ou comment se débarrasser de ses parents ?

On estime que malgré la règle édictée par Facebook (âge minimum : 13 ans)  il y a environ 7.5 milllions d’enfants âgés de 13 ans ou moins sur le réseau.  A 13 ans, les enfants sont 65 % à demander leurs parents en amis. A 20 ans cependant, ils ne sont plus que 40 % !

Et un tiers des adolescents sont gênés par les commentaires laissés par leurs parents. D’ailleurs, 30 % d’entre eux aimeraient bien ne plus les avoir comme amis !

Mais il semble bien que recherchée ou subie, l’amitié sur Facebook entre parents et enfants soit un nouveau phénomène de société !