Pourquoi je n’utiliserai pas Groupon

Cet article est la traduction d’un article de Jeff Gibard paru dans Social Media Today. Comme il reflète notre propre position par rapport à Groupon, nous l’avons adapté en français pour vous en faciliter la lecture.

 

Voici pourquoi je n’aime pas Groupon, et pourquoi je pense que ce type de vente groupée est nocif. Précisons que dans cet article, j’utilise « Groupon » pour parler de tous les sites d’achats groupés dans la mesure où Groupon les symbolise tous (à de rares exceptions près).

 

1- Groupon est un non sens financier pour une entreprise

Imaginons que je sois une entreprise et que je propose un bon d’achat de 40 € pour 20 €. Je ne vais pas gagner 20 €, mais seulement 14 € une fois que Groupon aura pris sa marge.

Ce qui fait donc 35 %. Je perds d’emblée 65 % de mon chiffre d’affaire dans l’espoir d’acquérir un nouveau client.

Vous vous dîtes sans doute : « Oui, mais si ce client revient plusieurs fois, ça vaut la peine ! »  Oui, ça pourrait valoir la peine, mais est-ce vraiment rentable pour vous ? Même si vous arrivez à fidéliser de nouveaux clients, il faudra déjà un certain temps pour compenser la perte initiale due à Groupon.

groupon1

Et de plus…

 

2- Les clients Groupon n’achètent qu’en solde

Savez-vous pourquoi Apple gagne autant d’argent ? En plus d’un marketing particulièrement efficace, ils contrôlent la valeur de leurs produits. Ils ne font pas de remise, pas d’offres spéciales. Les clients Apple ont été conditionnés à payer plein tarif. Que vous soyez d’accord ou non avec ce principe, Apple vend toujours à plein tarif.

De son côté, Groupon est en train de créer des armées d’acheteurs à prix cassés. Comment voulez-vous que quelqu’un vous achète une prestation 100 € quand vous venez de fournir cette même prestation à 50 € la semaine dernière et que votre concurrent la propose à ce même prix de 50 € cette semaine ?

Ce qui conduit à un problème supplémentaire…

 

3- Groupon ne crée aucune fidélité chez le consommateur

Pensez-vous que vos clients Groupon vont revenir chez vous ou qu’ils vont plutôt chercher un autre deal équivalent ? Vous pensez peut-être que vous êtes suffisamment bons pour qu’ils reviennent chez vous à plein tarif ? Peut-être pas…

Groupon encourage les clients à revenir … chez Groupon ! A la recherche d’un nouveau deal qui se fera au dépends d’une nouvelle entreprise.

Alors, si ce n’est financièrement pas intéressant pour votre entreprise et que cela ne génère pas de fidélité chez le consommateur, pourquoi donc proposer un deal Groupon ?

 

4- Une solution plus intéressante ?

A mon avis, proposer une offre Groupon c’est de la paresse. Vous espérez acquérir de nouveaux clients ? Vous voulez développer votre entreprise ?

Au lieu de vous concentrer sur ces acheteurs discount, concentrez-vous sur vos clients. Utilisez vos clients existants et faîtes les entrer dans votre équipe marketing…

Comment faire ? Utilisez les réseaux sociaux pour construire une communauté de clients, de prospects, de personnes, intéressées. Que ce soit sur Facebook,  sur Twitter ou sur un autre réseau, adressez vous à eux où ils se trouvent, et si vous leur proposez une remise, ce sera directement à votre bénéfice et au leur.

Une idée de plus : proposez à vos clients une remise de 50 % s’ils vous apportent un nouveau client. Vous récompensez ainsi la fidélité de vos clients existants ET vous développez votre entreprise. Vous utilisez à votre avantage la relation qui s’est créée avec vos clients et vous la renforcez.

Une autre idée :  développez votre communauté sur les réseau sociaux où sont déjà vos clients. Si vous éprouvez le besoin de booster un peu vos ventes et envisagez de proposer une offre de type Groupon, vous pourrez ainsi économiser la commission que prélève Groupon tout en récompensant vos fidèles clients.

Il y a même de fortes chances pour que la viralité des réseaux sociaux joue son rôle et que vous recrutiez ainsi de nouveaux clients et de nouveaux fans. Et vous aurez au moins économisé les 15% de la commission Groupon.

Si vous êtes prêt à vendre à moitié prix, faîtes en profiter vos clients,  en remerciement pour leur fidélité ou pour l’apport de nouveaux clients qui deviendront eux mêmes vos meilleurs vendeurs.

Pourquoi offrir 15 % de votre chiffre d’affaire à Groupon, juste pour faire venir le mauvais type de clients ?

groupon2

Pour terminer :

Si vraiment vous voulez proposer un deal Groupon, faîtes le intelligemment. Et pour commencer, partez sur des montants faibles. Proposez un bon de 2 € à 1 €. Prévoyez quelque chose d’exceptionnel en échange. Demandez à ces clients si c’est leur premier contact avec vous, et si c’est le cas, faîtes les profiter de quelque chose de spécial, par exemple un menu spécial conçu exclusivement pour ces coupons. Quoi qu’il en soit, transformez cette remise en expérience. Faîtes quelque chose de différent.

Ou si vous préférez,  proposez une offre Groupon standard et jetez l’argent par la fenêtre en espérant développer vos affaires. Si la démonstration précédente ne vous a pas convaincu, c’est peut être que les deal Groupon sont faits pour vous. Ne vous inquiétez pas, si vous en êtes réduit à ce type d’action, votre entreprise risque de fermer rapidement de toutes façons. Bonne chance !

Traduction et adaptation : Christine Leroy pour Netpub, Agence Webmarketing.

Une réflexion au sujet de « Pourquoi je n’utiliserai pas Groupon »

  1. Phénomène ancien que celui de l’offre à prix cassés. Amplifié par internet. Intéressante la remarque sur Apple qui ne pratique pas cette politique.
    On sait, par ailleurs, que les clients qui ne veulent pas payer un produit ou une prestation à sa juste valeur sont les plus…pénibles.

Les commentaires sont fermés.